Regroupement provincial des comités des usagers Santé et services sociaux
Regroupement provincial des comités des usagers
Droits des usagers
Comités des usagers et de résidents
Partenaires
Personnes aînées
Semaine des droits
Formation pour les comités
Documentation
Liens utiles

Section Membres




Ma facture en Pharmacie
Guichet d'accès
Sans rendez-vous
Trouver une ressource à proximité de chez vous
Temps d'attente pour chirurgies

Personnes aînées

La maltraitance

Le Regroupement provincial des comités des usagers et ses comités se sont engagés fermement pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées.

Le RPCU a développé un programme de lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées par la formation et la sensibilisation (formations et conférences offertes). Pour en savoir plus, consultez le site Internet www.maltraitanceaines.org.

Qu’est-ce que la maltraitance?

La maltraitance (ou l’abus)  survient quand les droits de la personne aînée, rendue vulnérable en raison de son âge ou de la maladie,  ne sont pas respectés.

La maltraitance peut aussi se manifester à l’égard d’autres clientèles vulnérables, comme les enfants, les personnes handicapées ou souffrant de dépendance.

 Il y a maltraitance…

  • quand un geste isolé ou répétitif, ou une absence d’action appropriée, se produit dans une relation où il devrait y avoir de la confiance;
  • quand ce geste cause du tort ou de la détresse chez une personne aînée.

Ce geste…

  • peut être intentionnel ou non;
  • il est de nature interpersonnelle ou il découle de l’organisation des services dans les divers milieux de vie;
  • il peut prendre de multiples formes : physique, psychologique, émotionnelle, sexuelle, financière et même institutionnelle.

Comment la maltraitance se traduit-elle?

Voici des comportements de maltraitance :

  • la violence physique : frapper, pousser, rudoyer une personne aînée, mais aussi l’alimenter de force ;
  • la violence psychologique : menacer, humilier, infantiliser, ridiculiser, dénigrer ou même ignorer un usager;
  • la violence sexuelle : harcèlement, attouchements, viol;
  • la non-satifaction des besoins de bases comme l’alimentation, l’élimination, l’hygiène, l’habillement;
  • « Fais dans ta couche; j’ai pas l’temps de t’amener aux toilettes! », c’est de la maltraitance!
  • le non-respect des rythmes de vie pour les repas, le coucher, la toilette, l’autonomie;
  • le non-respect des droits de la personne : refuser à un usager un traitement en raison de son âge; le déshabiller dans un couloir sans respect de son intimité;
  • la négligence : ne pas prodiguer les soins, le faire avec un retard indu ou mal le faire;  ne pas répondre aux appels;
  • l’exploitation financière : soutirer de l’argent, voler une personne aînée, exercer des pressions pour un héritage, un don, un prêt, un investissement…

La maltraitance ne se résume pas aux événements sensationnalistes étalés sporadiquement dans les médias.  Au contraire, elle peut être si insidieuse qu’elle pourra entraîner des effets dévastateurs.

Guide de référence pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées

Le Guide de référence s’adresse à plusieurs catégories d’intervenants de différentes disciplines : professionnels, gestionnaires, membres du personnel de soutien et bénévoles travaillant au sein des réseaux de services (santé et services sociaux, communautaire, justice, sécurité publique, institutions financières, ressources privées, etc.)