Le RPCU offre aux membres des comités des usagers et de résidents et aux organismes partenaires un programme de formations en vue de leur fournir les moyens et les outils nécessaires pour exercer leur rôle et remplir leur mandat à titre de défenseur des droits des usagers.

Formations gratuites

Les formations intitulées Introduction aux fonctions des comités et Le rôle et l’engagement des membres des comités sont offertes gratuitement grâce au soutien financier du MSSS. Ces deux formations sont offertes en langue anglaise (Introduction to the functions of committees et Rôle and commitment of committee members).

Ces deux formations sont proposées selon un calendrier annuel que nous vous invitons à consulter.

Formations spécialisées à la demande

Plusieurs formations spécialisées sont offertes par le RPCU sur demande. Les comités ou organismes peuvent demander une séance de formation en prévoyant au moins deux semaines avant la prestation. Toutes les formations et conférences ont été actualisées durant la dernière année (exception : Le plan d’action) pour tenir compte des répercussions de la pandémie sur les usagers et sur le travail des bénévoles des comités.

Les formations sont d’une durée entre 2 h et 3 h. Les coûts pour ces activités varient entre 675 $ et 840 $. Les membres du RPCU obtiennent un tarif préférentiel.

Modalités

Pour toutes les formations, chaque groupe comporte un minimum de 10 participants et un maximum de 25 participants. Toutes les formations seront données en mode visioconférence.

Cette formation, offerte gratuitement grâce au financement du MSSS est un passage essentiel pour tous les nouveaux membres des comités. Comme nous la faisons évoluer au gré des changements sociaux et des changements dans le réseau de la santé et des services sociaux, nous suggérons aux comités de la mettre à leur programme de formation périodiquement.

Objectifs de la formation

  • Se familiariser avec la nature, l’historique, les rôles et les responsabilités des comités des usagers et des comités de résidents.
  • Se familiariser avec les rôles et les responsabilités d’autres acteurs à l’égard des usagers et des comités des usagers et des comités de résidents.
  • Acquérir des connaissances favorisant le travail en partenariat entre les différents comités et entre les comités et les acteurs touchant les usagers du système de santé et de services sociaux.

Cette formation, offerte gratuitement grâce au soutien du MSSS, propose d’aider les membres des comités à développer les compétences relationnelles et communicationnelles leur permettant de fonctionner de façon optimale au sein de leur équipe et en collaboration avec leurs partenaires.

Objectifs de la formation

  • Comprendre les rôles au sein des comités et l’importance de l’engagement social
  • Développer des compétences de communication et en comprendre les grands principes
  • Identifier des compétences et connaissances à acquérir pour améliorer le fonctionnement et les réalisations du comité.
Les comités des usagers et de résidents sont les « gardiens des droits et des intérêts des usagers » (1). Pour exercer pleinement ce rôle, les membres des comités doivent bien connaître les 12 droits des usagers tels qu’inscrits dans la Loi sur les services de santé et les services sociaux (LSSSS). Ils doivent aussi savoir comment faire le lien entre les droits des usagers et les fonctions légales de leur comité. Nous vous offrons ici l’opportunité de comprendre comment, à l’aide d’exemples concrets, sont appliqués certains droits et comment identifier des conduites et pratiques pour en favoriser le respect.

La formation comporte deux volets que nous proposons sur deux séances :

Volet formation

Objectif du volet formation

  • Aider les membres des comités à mieux comprendre et interpréter les droits des usagers pour qu’ils s’acquittent de leur rôle de « gardien des droits des usagers ».

Volet atelier

Objectifs du volet atelier

  • Offrir un moment d’échange sur les droits des usagers et leur application terrain.
  • Mettre en pratique l’utilisation d’outils d’analyse de situations où les droits des usagers sont en jeu.
  • Approfondir la compréhension des droits des usagers du point de vue des proches des usagers.

1) Gouvernement du Québec (2018). Cadre de référence relatif aux comités des usagers et aux comités de résidents (p. 1). La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux.
2) Le volet formation est préalable à la participation à l’atelier.
Malgré les différents droits qui protègent les personnes, la maltraitance envers les personnes aînées et les personnes vulnérables ou à risque est un phénomène répandu qui se vit au quotidien. La formation sur la maltraitance envers les personnes aînées aborde l’ampleur du phénomène, les sources de la maltraitance, les types de maltraitance, les indicateurs de risque ainsi que les notions d’intention et de vulnérabilité qui y sont reliées.

Objectifs de la formation

  • Acquérir des connaissances permettant de comprendre la maltraitance, d’identifier les personnes à risque et les lois qui permettent de la prévenir.
  • Développer des compétences et proposer des pistes d’intervention afin de soutenir les personnes victimes de maltraitance dans l’exercice des fonctions des comités des usagers et de résidents.
Favoriser l’implication peut être un défi surtout dans le contexte actuel. Nous proposons aux comités de les aider à développer des stratégies pour augmenter la présence des proches auprès des résidents.

Cette formation comporte des exercices amenant les participants à mieux comprendre la diversité des expériences de vie et donc d’être mieux outillés pour comprendre les proches et les aînés et leurs relations.

Objectifs de la formation

  • Connaître le portrait de la clientèle en CHSLD.
  • Connaître la nature et la diversité de l’implication des proches.
  • Développer des stratégies pour augmenter la présence des proches.
La crainte de représailles réelles ou appréhendées par l’usager à la suite d’une plainte est une difficulté à laquelle les comités des usagers et de résidents sont souvent confrontés. Les comités doivent travailler à vaincre cette crainte parce qu’ils ont le mandat de veiller au respect des droits des usagers. Ces comités doivent exercer leurs fonctions légales d’accompagner et d’assister les usagers, s’ils en expriment le souhait, dans toute demande, y compris celle de porter plainte.

Objectifs de la formation

  • Acquérir des connaissances permettant de comprendre les mécanismes menant à la peur d’exprimer une insatisfaction ou de signaler une situation de maltraitance.
  • Développer des compétences et proposer des pistes d’intervention afin d’assister les usagers dans le processus d’expression d’une insatisfaction ou de signalement d’une situation de maltraitance.
Afin d’exercer leurs fonctions de manière efficace, réfléchie et cohérente, les comités ont tout intérêt à se doter d’un plan d’action et à le développer au fil des années. Réaliser un plan d’action n’est pas difficile en soi, mais pour qu’il soit efficace, certaines règles doivent être prises en compte. La formation abordera les liens entre le plan d’action, le budget, les activités de tous les jours du comité et son rapport annuel.

Plus spécifiquement, il sera question de la façon de réaliser un plan d’action à l’aide d’une grille présentée et commentée par le formateur. Cet outil pourra devenir le vôtre et vous permettra d’organiser et, surtout, de prioriser vos actions dans un souci d’efficience et d’efficacité. Enfin, le plan d’action, en prônant l’utilisation d’indicateurs de résultats, constitue un puissant outil pouvant être utilisé dans une perspective d’auto-évaluation des actions et de l’avancement des travaux de votre comité.

Objectifs de la formation

  • Situer le plan d’action comme outil de travail indispensable
  • Manipuler un modèle de plan d’action pour vous l’approprier et le mouler à votre réalité
  • Convenir d’actions à prendre au sein de votre comité

Formations offertes

Toutes les formations sont données en mode visioconférence